Pour quoi faire ?

Extrait de Regard N° 103 publié en 2009

Carine Lorenzoni interviewée par Marie Morel, éditrice de la petite revue d’art Regard


Comment t’est venue l’idée de faire des cartes postales en mosaïque ?

J’aime beaucoup recevoir de belles lettres, les tiennes ou celles d’Eni Looka par exemple. Et je me suis dit que tout le monde devait aimer recevoir des choses inhabituelles, si possibles belles.

Comment sont tes cartes postales ?

Généralement, c’est un rectangle avec, d’un côté l’adresse et les timbres (elles sont affranchies au tarif lettre) et, de l’autre, un dessin ou un message, ou les deux. Le plus souvent, elles mesurent 22 cm sur 16 cm. Comme j’aime bien changer, ces derniers temps, je me suis mise à découper les planches en forme d’oiseau, de bateau ou de maison… Ce ne sont plus de simples rectangles. Mais elles sont plus fragiles, les bords ne sont pas aussi bien protégés.

Est-ce compliqué à faire ?

C’est un peu long parce qu’il faut de tout petits morceaux pour écrire l’adresse, mais ce n’est pas compliqué. Il faut juste être un peu patient.

Quelle est ta technique ?

Je pars d’une petite planche rectangulaire de contreplaqué fin, je colle un petit champ plat tout autour, puis j’écris l’adresse au crayon sur une face et je commence à couper des carreaux avec ma pince. Ensuite, je colle des petits bouts pour écrire l’adresse. J’écris aussi LETTRE en carrelage rouge pour que les postiers voient bien de quoi il s’agit. Je remplis le fond en dernier. Et je retourne la planche pour faire le verso. Quand j’ai tout recouvert de petits bouts de carrelage bien collés, je fais les joints. Ensuite je peins le champ plat, comme un petit cadre, et c’est prêt à être timbré. En général, elles pèsent entre 500 g et 1 kg, ça fait 3,85 € en timbres dans la catégorie « lettre ».

Quelle a été ta première carte postale en mosaïque ?

C’est un oiseau tout blanc avec des joints bleus. Un essai. Je ne le trouve pas terrible… Mais tu le connais puisque je te l’ai envoyé. Il manque une bordure pour faire plus fini, et puis j’avais oublié de mettre le code postal que j’ai dû rajouter avec de la peinture à maquette. C’était un essai ! Après je me suis améliorée.

Est-ce que ces courriers très particuliers passent facilement par la poste ?

Oui, aucun problème. Il faut juste les mettre dans une boîte déjà un peu remplie pour éviter qu’ils ne tombent de trop haut parce que c’est quand même plus fragile qu’une enveloppe en papier. Moi je confie cette mission à Jenny, une amie qui promène toujours son chien à côté de la Poste et qui a donc l’occasion de passer devant la boîte en début d’après-midi, avant la levée, quand elle est déjà un peu remplie de courriers.

Une fois, un dimanche, je suis allée moi-même porter une carte. C’est la plus grande que je n’aie jamais faite, et j’avais mis un vrai cadre en bois. Eh bien j’avais mal calculé et la carte est restée coincée dans la fente de la boîte aux lettres, comme en suspension. Le cadre bouchait l’entrée de la boîte aux lettres et je ne pouvais plus récupérer ma carte. Je suis restée perplexe devant la boîte quelques minutes. Finalement, je ne pouvais rien faire de plus alors j’ai tout laissé et j’ai appris deux jours plus tard qu’elle était arrivée chez sa destinataire en parfait état. Les gens de la poste sont vraiment sympas. J’avais quand même bloqué la boîte avec un truc lourd et encombrant qui n’avait de lettre que l’inscription dessus en mosaïque… Et ils en ont pris soin.

En plus, les cartes postales en mosaïque arrivent toujours le lendemain ou le surlendemain. Elles ne sont jamais en retard.

Qui reçoit ces fabuleuses cartes en mosaïque ?

Des gens que j’aime. Je n’en ai pas fait des centaines parce que ça prend quand même beaucoup de temps. Pour l’instant, je sais qu’elles sont toutes arrivées à destination et, pour la plupart en parfait état, à une exception près. Parce que j’en ai envoyé une à Agnès Varda, que je ne connais pas, pour lui dire que j’ai beaucoup aimé son dernier film. Eh bien, je ne peux pas savoir si elle l’a bien reçue (il n’y a pas mon adresse sur la carte !). Mais puisque toutes les autres sont arrivées à bon port, je me dis que celle-là aussi.

Que penses-tu de tes cartes postales ?

Je pense qu’elles peuvent devenir de très utiles dessous de plats.

Bookmark and Share

No Comments (yet)

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.